Développer votre notoriété
avec une newsletter

« C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe. » Cette expression s’applique particulièrement bien à la newsletter, ce mail qu’on envoie périodiquement à sa liste de contacts. La newsletter traverse le temps sans prendre une ride, car elle permet à la fois de se faire connaître et de garder le lien avec sa communauté. Rendez-vous régulier pour vous rappeler aux bons souvenirs de vos contacts, moyen efficace pour vous donner une étiquette d’expert dans votre domaine, la newsletter est un outil simple à mettre en place et qui peut produire de grands résultats.

Newsletter

1. Consolider son réseau et sa visibilité

La newsletter, ce n’est pas nouveau, mais ça marche. Ce mail envoyé régulièrement à vos contacts constitue un formidable levier de développement pour votre activité. Il permet de fidéliser les membres de votre réseau, en leur rappelant votre existence et l’étendue de vos compétences. Il vous installe également dans le paysage auprès de vos nouveaux contacts et leur fait connaître votre expertise.

La lettre d’information peut aussi vous aider à bénéficier d’une sorte de « bouche-à-oreille ». Les abonnés de votre newsletter peuvent facilement transmettre votre mail à l’une de leurs connaissances et ainsi vous aider à étendre votre audience.

En plus d’améliorer la visibilité de vos travaux, une newsletter aide à augmenter la notoriété de votre site web. Généralement, les articles et actualités sont accompagnés d’un lien vers un article plus développé hébergé sur votre site internet. Plus les lecteurs cliquent sur ces liens, plus la newsletter génère de trafic sur votre site. Et plus les utilisateurs passent de temps sur votre site, mieux il est référencé par les moteurs de recherche.

2. Privilégier la qualité à la quantité

Le succès de votre newsletter dépend de sa bonne réalisation. Pour cela, il est important de bien travailler le texte de votre newsletter. Contrairement à un article de blog qui sera davantage apprécié s’il est plutôt consistant, votre newsletter sera davantage lue si elle n’est pas trop longue. Privilégiez donc des textes résumant les grandes informations que vous voulez transmettre à votre lectorat. Aussi, préférez des phrases courtes et simples.

Bien choisir ses mots, c’est aussi éviter d’utiliser des mots « spam », c’est-à-dire tous les mots qui peuvent entraîner les filtres anti-spam à détecter votre mail comme indésirable. Ce sont des termes qui font généralement référence à des offres à ne pas rater ou des gains potentiels. Ainsi, parmi eux, on trouve par exemple « gratuit », « offert », « cadeau », « promotion spéciale », « cliquer ici » ou encore « acheter ».

La qualité de votre newsletter passe également par sa mise en page. Les différents outils de mailing existant comme Mailjet, Sendinblue, Mailchimp ou Sarbacane vous permettent de créer facilement de belles mises en page. Imprégnez votre newsletter de votre identité visuelle, ajoutez des photos et créez différents cadres de textes. Cela vous permettra de rendre votre newsletter dynamique et professionnelle. C’est aussi une bonne manière de vous obliger à respecter un nombre de mots maximum pour ne pas trop charger votre contenu.

Enfin, veillez à bien travailler l’objet de votre mail. Il est important de le rendre accrocheur. Même si vous avez rédigé une newsletter au contenu très qualitatif, si votre objet ne donne pas envie d’ouvrir votre mail, il ne sera pas lu. Attention tout de même à ne pas utiliser de mots « spam » dans votre objet, ça serait rédhibitoire pour les filtres anti-spam.

3. Garder en tête ses objectifs

Pour que votre newsletter soit efficace, il faut aussi bien avoir en tête ses objectifs. Par exemple, pour fidéliser ses clients, il est important d’envoyer une newsletter à un rythme régulier, plus proche du rythme hebdomadaire ou mensuel, que d’un intervalle semestriel. Cela nécessite donc de bien préparer le contenu de votre newsletter en amont et de prévoir à l’avance les sujets que vous allez évoquer dans un planning éditorial.

Si vous voulez inciter vos lecteurs à rester ou devenir des membres fidèles de votre réseau, votre contenu doit comporter des call-to-action (ou incitations à l’action). Attention tout de même à ne pas être pressant et à ne pas tomber dans les ressorts des mails spam. Néanmoins, essayez de pousser votre lectorat à aller consulter votre site internet, vos articles, à s’inscrire à vos évènements ou à répondre à vos sollicitations.

Enfin, en envoyant votre newsletter, votre objectif principal reste qu’elle soit lue et appréciée par votre lectorat. Alors, pensez à vos lecteurs. Mettez-vous à leur place : qu’aimeriez vous lire dans cette newsletter ? sous quelle forme ? Car au final, votre lecteur est un humain et non un robot. C’est donc bien à la personne derrière son écran qu’il faut faire plaisir.

4. Travailler son carnet d’adresse

Lancer une newsletter c’est bien, avoir des contacts à qui l’envoyer c’est mieux. Pour cela, il vous faut donc recueillir des abonnements. Il y a plusieurs moyens pour y arriver. Le premier, c’est d’ajouter un module d’inscription à votre newsletter sur votre site internet. Vous pouvez par exemple l’insérer dans le pied de page, à un endroit bien visible, pour qu’il soit accessible n’importe où sur votre site. Autre méthode possible, profiter d’évènements que vous organisez pour demander aux participants l’autorisation de les abonner à votre newslettter. Enfin, dernière idée : ajoutez dans vos communications et signatures de mail un lien pour s’abonner à votre newsletter.

Par ailleurs, tous les membres de votre réseau n’ont pas les mêmes centres d’intérêt et ne souhaitent pas forcément recevoir le même contenu de votre part. En fonction de vos objectifs et des envies de votre réseau, il peut être pertinent de créer plusieurs newsletters thématiques au lieu d’une seule. Pour chacune de ces thématiques, créez une liste de contacts spécifique. Cela vous permettra d’envoyer votre newsletter de manière ciblée. Pour être sûr que les destinataires ont bien un intérêt particulier pour le sujet, vous pouvez leur demander lors de leur abonnement de choisir les thématiques qui les intéressent.

Parfois boudée au profit d’outils de communication davantage dans l’air du temps, la newsletter n’en demeure pas moins utile et efficace. Facile à mettre en place, c’est un moyen irremplaçable d’entretenir le lien avec votre réseau. Vous voulez vous lancer et souhaitez être accompagné ? Contactez-nous.

Partagez cet article

Sur le même thème

2022-10-18T12:02:12+02:00

About the Author: