4 astuces
de design graphique

A chaque type de document sa mise en page ! Un poster scientifique ou un support PowerPoint conçu pour illustrer un pitch répondent chacun à des règles qui leur sont propres. Mais certaines astuces de design graphique sont valables quel que soit le type de document à produire. Elles permettent d’attirer l’œil du lecteur et de gagner en lisibilité. Pour une mise en page efficace, nous vous conseillons de reprendre à votre compte certaines règles utilisées par les graphistes professionnels : contraste, répétition, alignement et proximité.

1 – Le contraste

Pour attirer le regard, rien de mieux que le contraste. Contraste de police (grands caractères, caractères gras pour les éléments les plus importants) ou de couleur (une couleur vive attire rapidement le regard), le contraste focalise l’attention de votre public à l’endroit que vous choisissez. Il impulse aussi un rythme : il s’agit d’organiser la composition et l’équilibre de la page pour repérer facilement les éléments d’intérêt.

2 – La répétition

Pour unifier un document, utilisez la répétition. En répétant des éléments graphiques sur plusieurs pages (typographie, couleurs…) vous donnez une unité à votre document. Cette notion de cycle s’apparente à une symphonie, où les thèmes musicaux se répondent, s’opposent, en créant un tout cohérent et harmonieux.

3 – L’alignement

L’alignement confère structure et cohérence. Nous vous conseillons de veiller à aligner vos textes et éléments graphiques tout au long de votre document. L’alignement concerne aussi les blancs qui segmentent les cases de la grille et permettent d’aérer la page. Cet espace vide (dit négatif) est précieux. Il permet au lecteur de se reposer et réfléchir sur ce qu’il vient de lire. Il l’oriente dans le document, l’aide à se repérer et à choisir les éléments qui l’intéressent. Attention cependant aux excès : trop d’espace blanc nuit à la continuité de la lecture.

4 – La proximité

La proximité, c’est mettre côte à côte (proximité physique) des éléments de même sens (proximité intellectuelle). Le cerveau humain structure en permanence les informations qu’il reçoit. Ce lien entre éléments proches facilite la compréhension de vos documents.

Le prérequis pour une utilisation optimale de ces règles est d’avoir construit une grille de mise en page. Elle correspond au découpage du document en plusieurs parties, clairement séparées par des espaces, créant ainsi différentes zones. Ces zones permettent de placer les éléments de manière cohérente et logique.

Au final, ces astuces de graphisme permettent à vos documents d’être plus attirants et plus lisibles. Il ne s’agit pas de « faire du beau », mais bien d’atteindre vos objectifs en tant qu’auteur : être lu, être compris et convaincre.

Pour recevoir les nouveaux articles publiés sur ce blog, vous pouvez vous abonner à notre mailing-list et nous suivre sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook et LinkedIn.

> Graphisme

> Communication écrite

Sur le même thème

2020-05-05T09:26:46+00:00

About the Author: