Formation à distance :
comment l’animer ?

La formation vit-elle une révolution ? En quelque sorte… Même si l’apprentissage à distance n’est pas une nouveauté en soi, il a connu un essor fulgurant ces derniers mois. En effet, la pandémie de Covid-19 a obligé les organismes de formation à s’adapter en développant de nouveaux formats. Loin d’être une simple parenthèse, cette pratique est appelée à perdurer. Pour autant, une formation à distance ne peut-être imaginée, préparée et menée totalement comme une formation en présentiel. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous dévoilons quelques conseils pour réussir vos programmes en ligne.

Animer une formation à distance

Animer une formation à distance

1/ Anticiper l’image, le décor et le son

Lorsque vous animez une formation à distance, vous dépendez plus que jamais de la technique. Aussi, veillez à la qualité du son et de l’image. Votre décor, votre buste et votre voix constituent en effet vos seuls liens avec les participants. Le son et l’image influent sur votre crédibilité, la bonne compréhension de vos contenus ainsi que la capacité des participants à rester attentifs. Prévoyez donc un petit investissement si le matériel que vous avez à votre disposition n’est pas adapté : micro, lumière et éventuellement caméra. Mais une bonne image et un bon son ne dépendent pas que des outils que vous utilisez ! Choisissez un lieu avec un éclairage adéquat, en particulier au niveau de votre visage : évitez les contre-jours ou les lieux trop sombres. Vous pouvez avoir la meilleure caméra du monde, si vous êtes mal exposé, votre image sera mauvaise. Privilégiez aussi un lieu calme, sans bruit parasite.

Votre connexion internet est également un élément qui peut jouer sur la qualité de votre vidéo. D’ailleurs, en cas de souci avec le réseau de votre domicile ou de votre bureau, essayez de basculer sur le WiFi de votre téléphone.

Pensez également à préparer le décor dans lequel vous allez vous placer. Votre public va voir ce qu’il y a autour de vous durant toute la formation. Ne choisissez donc pas un lieu où des personnes (collègues, famille…) pourraient passer de manière intempestive pendant votre formation et causer de la distraction. Pour garder une image professionnelle, évitez de vous placer devant un évier rempli de vaisselle sale ou un lit défait. Veillez aussi à évacuer de votre bureau tout ce qui pourrait vous déranger ou tomber pendant votre intervention (photos de vacances, dossiers éparpillés qui n’ont pas de lien avec la formation…).

Enfin, votre décor ne se limite pas à la pièce où vous vous installez. Il comprend aussi ce que les participants pourraient voir de votre écran d’ordinateur. Pensez alors à enlever les fichiers ou photos qui n’ont pas à être vus pendant les partages d’écran. Les participants à votre formation n’ont pas besoin de voir comment vous étiez déguisé pour Halloween !

2/ Prévoir un déroulé adapté au format à distance

Comme en présentiel, une formation à distance doit être bien préparée, en gardant à l’esprit ses objectifs pédagogiques.  La préparation du déroulé est également importante. C’est une des clés pour maximiser l’attention de vos participants pendant votre formation en ligne.

Fractionner le temps passé en formation est un bon moyen pour garder la concentration et la dynamique sur toute la durée. Au lieu de prévoir des formats d’une journée, il est possible d’imaginer plusieurs sessions d’une demi-journée. Vous pouvez éventuellement les accompagner d’une ou deux heures en fin de formation pour un temps de questions/réponses par exemple.

Proscrivez l’improvisation autant que possible. Nous avons tous déjà eu du mal à rester concentré pendant une conférence, un cours ou une formation. Nombreux sommes-nous aussi à avoir eu des difficultés à rester attentifs lorsque nous suivions un webinaire. Car chaque blanc ou moment de flottement laisse la possibilité aux participants de décrocher. C’est ce qu’il faut éviter au maximum. C’est pourquoi votre déroulé doit détailler et prévoir le plus d’éléments possibles pour limiter l’improvisation. Pour maintenir un rythme soutenu, vous pouvez ainsi préparer à l’avance diapositives, films à visionner ou travaux en petits groupes.

D’ailleurs, faire des exercices pendant une formation à distance peut-être plus difficile qu’en présentiel. Certains d’entre eux peuvent avoir tendance à casser la dynamique : un temps de préparation individuel prolongé rend le formateur passif. A cela s’ajoute une autre difficulté : avec des sessions plus courtes, la durée des exercices que vous avez l’habitude de proposer n’est plus forcément adaptée. Pour gérer ces problèmes, pensez à retirer quelques exercices du temps de formation et donnez-les à faire à la maison.

3/ Installer et garder une dynamique

La dynamique est un élément important pour la réussite d’une formation à distance. Pour la favoriser, il est important que les participants et le formateur soient tous dans de bonnes conditions. Imaginez quelques règles à suivre et présentez-les au début de la formation. Par exemple, pendant une visioconférence, penser à couper son micro quand on ne parle pas. Cela évite les bruits parasites et facilite grandement le bon déroulé de la séance. A cela peut s’ajouter, par exemple, l’obligation d’avoir un casque, passer par le chat pour demander la parole, demander aux participants de se placer dans un environnement calme et avec un décor adéquat pour suivre la formation…

Une fois réunies ces conditions de confort, vous pouvez débuter l’interaction avec votre public. Faites-le dès les premières minutes de votre intervention et relancez vos participants régulièrement. Vous pouvez par exemple prévoir des petits jeux « brise-glace ». Voici deux idées : demander de se présenter de manière ludique ou donner son avis grâce à un outil de sondage. Si vous les poussez à s’exprimer, vos participants seront davantage actifs dans leur formation.

Une fois les règles posées et l’interaction lancée, l’enjeu est de garder la dynamique sur toute la longueur. Veillez à ce que le contenu de votre intervention reste attractif et que vos interlocuteurs ne se lassent pas. Utilisez des diapositives pour illustrer vos propos, diffusez des petites vidéos ou même des musiques, et prévoyez des questions à poser à chaque partie de la formation. De nombreuses solutions sont envisageables ! Vous pouvez également faire appel à plusieurs formateurs. Cela peut être utile pour animer des sous-groupes de travail, éviter que les participants ne se lassent de la voix de leur unique formateur ou encore gérer le chat et le lancement des supports visuels et vidéos. Vous pouvez aussi maintenir l’intérêt des participants entre les séances par des lectures d’articles, des visionnages de vidéos ou encore des entretiens individuels pour faire le point sur la formation.

Pour résumer, passer d’une formation en présentiel à une formation en distanciel n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Pas à pas, en cherchant sans cesse à progresser et en demandant leur avis aux participants, vous parviendrez à construire des programmes en ligne 100% efficaces.

Contactez-nous

Pour recevoir les nouveaux articles publiés sur ce blog, vous pouvez vous abonner à notre mailing-list et nous suivre sur les réseaux sociaux : TwitterFacebook et LinkedIn.

> Management

Sur le même thème

2020-10-21T15:46:56+00:00

About the Author: