Posters
scientifiques

Mise en forme, titre, style : quelles qualités un poster doit-il posséder ? Nous avons posé ces questions à Alexia Benichou, consultante et formatrice en communication scientifique. Fondatrice d’Agent Majeur, elle intervient sur des missions de conception et de rédaction de posters scientifiques. Elle partage avec nous son expérience dans le domaine.

Quelle est la finalité d’un poster scientifique ?

Le poster scientifique est un moyen de se faire connaître et de promouvoir son travail. Il informe sur l’avancée de ses travaux, sur les résultats obtenus. Mais pas de manière exhaustive, car ce n’est ni un article scientifique, ni un dossier de présentation. Un poster se lit debout et l’inconfort de cette position est à prendre en considération. Le temps de lecture doit être réduit car la concentration des lecteurs est limitée.

Compte-tenu de ces éléments, il me semble que la finalité d’un poster scientifique, c’est d’intéresser suffisamment les lecteurs pour leur donner envie de poser des questions, d’entamer un dialogue ou, après la session de posters, de reprendre contact avec son auteur.

A votre avis, quelle doit être la qualité première d’un poster scientifique ?

Pour atteindre ses objectifs, un poster doit avant tout attirer le regard. A la différence d’une présentation orale, durant laquelle l’auditoire est relativement captif, l’auteur d’un poster court le risque de ne pas être lu. Ses lecteurs potentiels sont libres de leur parcours. S’ils ne s’arrêtent pas devant le poster, tous les efforts investis dans sa réalisation auront été vains.

Durant les sessions de posters, la concurrence est rude entre les auteurs. Pour sortir du lot, un poster doit susciter l’intérêt, provoquer la curiosité, capter l’attention (faites un test pour mesurer l’attractivité d’un poster scientifique).

Concrètement, cela veut dire qu’il faut soigner la mise en forme du document. Un poster attractif aura une ligne graphique simple, pas plus de 3 couleurs en plus du noir du texte. Il sera lisible sans effort à une distance de 1,5 mètre, sera peu chargé en texte et comprendra 2 ou 3 illustrations rigoureusement sélectionnées.

Et en termes de contenu ?

Bien entendu, s’il faut soigner la forme du poster, il ne faut pas pour autant négliger le fond. Après l’aspect général du poster, il faut prêter une attention particulière à son titre. Le titre du poster doit être accrocheur et évocateur. Il doit résumer l’objectif, les moyens et la conclusion du travail présenté. Il est important d’avoir un titre spécifique, qui différencie votre poster de tous les autres travaux rédigés sur cette thématique.

Imaginons le titre suivant : « Nouvelles applications pour l’électrochimie moléculaire  ». Il donne une idée du sujet, du domaine. Mais il manque de précision. Un meilleur titre pourrait être : « L’électrochimie moléculaire pour sonder les secrets de la réactivité redox » (Robert et Costentin, 2009) car il est explicite sur le contenu du poster (lire d’autres conseils pour rédiger un titre).

En plus du titre, un poster s’organise en général autour des sections suivantes : introduction, objectifs, méthodes, résultats, conclusion. Pour ne pas être surchargé, ni être trop superficiel, un poster doit comprendre entre 250 et 450 mots.

Les  sections « Méthodes » et « Résultats » étant les plus importantes, elles représentent les 2/3 du poster. Les références bibliographiques ne sont pas indispensables dans un poster. Cependant, un auteur ayant lui-même rédigé des articles sur le sujet présenté pourra avoir intérêt à les mentionner. Ils valideront la qualité scientifique de son travail.

Quel style privilégier dans un poster scientifique ?

Concernant la construction des phrases, je conseille de privilégier les phrases simples : un sujet + un verbe + un complément. Et, à l’intérieur des phrases, placer les éléments les plus importants au début. Cela facilite la compréhension.

Une phrase simple contient un nombre limité de mots. Idéalement, elle ne doit pas dépasser quinze mots en moyenne sur l’ensemble du document. Elle sera rédigée dans un style direct en utilisant des mots précis, faciles à comprendre et sans prétention.

On est loin des standards de l’écriture littéraire… L’écriture scientifique et technique est centrée sur l’efficacité. L’objectif du poster est atteint si le public visé comprend le texte et agit en conséquence.

Pour recevoir les nouveaux articles publiés sur ce blog, vous pouvez vous abonner à notre mailing-list et nous suivre sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook et Google +.

> Poster scientifique

> Graphisme

> Communication écrite

Sur le même thème