5 conseils pour
réussir vos MOOCs

Considérés comme une version moderne des cours du soir, les « Massive Open Online Courses », ou « MOOC », sont en général produits par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Ces formations, diffusées en format web-série, vous permettent d’apprendre de chez vous ou de votre bureau. Avec une offre pléthorique et plus de 80 millions d’utilisateurs dans le monde, les MOOCS sont un support d’apprentissage flexible et efficace. A condition qu’ils soient bien faits !

© Ecole Polytechnique/Labex P2IO

En principe, n’importe qui peut créer un MOOC, sur n’importe quel sujet et, dans la plupart des cas, ces formations sont ouvertes à tous. La qualité d’un MOOC varie considérablement en fonction des moyens de production, du choix des enseignants, et bien sûr, de son contenu. Les créateurs de MOOC peuvent se lancer seuls dans l’aventure, ou se faire accompagner par des sociétés spécialisées à toutes les étapes de leur projet : conception, production et diffusion.

Si vous avez décidé de réaliser votre propre cours en ligne, voici nos 5 conseils afin d’éviter qu’on se MOOC de vous.

  1. Quels sont vos MOOC-jectifs ?

Lorsqu’on créé un MOOC, on peut facilement se perdre parmi les nombreuses tâches à effectuer. Pour garder le cap, focalisez-vous sur votre objectif. Comme pour n’importe quelle action pédagogique, vous devez commencer par définir la finalité de votre MOOC. Quel est votre public cible ? Que voulez-vous leur transmettre en termes de savoir, savoir-faire et savoir-être ? C’est ainsi que vous définirez vos objectifs pédagogiques. Ceux-ci seront complétés par des prérequis. Est-ce un cours complémentaire pour des étudiants en Licence ? Ou s’adresse-t-il à des débutants ?

  1. Plongez dans le grand MOOC !

Seuls 10 % des personnes inscrites à un MOOC le complètent jusqu’au bout. Pour créer un bon MOOC, quoi de plus efficace que de s’immerger dans ce monde un peu particulier… Inscrivez-vous à des MOOCs, formez-vous et prenez des notes ! Cette étape vous permettra de lister ce que vous aimez, ou, à l’inverse, ce qui ne vous semble pas adapté à votre projet. Quels types de contenus voulez-vous inclure ? Qui seront vos experts ? Jusqu’où jouerez-vous la carte de l’interactivité ? Comment évaluerez-vous les connaissances des apprenants ? Votre production bénéficiera de votre expérience en tant qu’utilisateur.

  1. Donnez un “look” à votre MOOC

Les internautes, habitués à surfer sur YouTube, sont exigeants. Une mise en beauté de votre MOOC lui permettra d’avoir l’air professionnel. Pour les vidéos, la qualité du son et de l’image doivent être irréprochables. Idéalement, utilisez au moins deux caméras afin d’éviter les longs plans séquences. Pour dynamiser vos contenus, pensez à inclure de la musique, des titres, des visuels… Aussi, découpez votre cours en séquences courtes : l’attention des apprenants étant limitée, il ne faut pas leur donner envie de zapper. Enfin, pour que votre MOOC se distingue visuellement, appuyez-vous sur une charte graphique.

  1. Silence, Moteur, ça MOOC !


Dans un MOOC, les enseignants sont généralement des experts ou des professeurs issus de l’établissement produisant le cours. Mais ils sont souvent novices lorsqu’il s’agit de parler face à une caméra… Avant le tournage, chacun doit comprendre la finalité du MOOC, le plan du cours et son rôle dans le projet. Chaque discours doit être rédigé et corrigé à l’avance. Pour parler avec naturel, rien de mieux que des phrases courtes et simples… Idéalement, avant le jour J, les intervenants doivent avoir l’occasion de se familiariser avec l’environnement de tournage : micros, caméras, lumières. Enfin, pour gagner en aisance, il est important de connaître son texte sur le bout des doigts, le répéter à voix haute et soigner son langage non-verbal.

  1. Soignez votre comMOOC-nication

Mailings, réseaux sociaux, affichages : tous les moyens sont bons pour drainer du public sur votre MOOC. Qui sont vos cibles ? Comment capter leur attention ? Pour booster votre audience, lancez une campagne de communication. Une fois les internautes inscrits, il faudra leur donner envie de suivre votre cours jusqu’au bout ! Cela vous permettra de bénéficier d’un maximum de bouche-à-oreille. Pour cela, jouez la carte de l’interaction. Concevoir un forum ou bien permettre aux apprenants de corriger leurs examens en binôme sont des techniques qui fonctionnent bien. Enfin, n’hésitez pas à faire évoluer vos contenus. Imaginez que beaucoup d’utilisateurs posent des questions sur un sujet en particulier, vous pouvez créer une vidéo afin de leur répondre.

Chez Agent Majeur, nous accompagnons nos clients dans leurs projets de MOOCs. Si vous avez besoin d’aide pour élaborer votre contenu pédagogique, être à l’aise devant une caméra, réaliser votre tournage ou faire la promotion de votre MOOC, contactez-nous !

> Prise de parole en public

Sur le même thème